Nouvelles recettes

5 jeux pour une soirée Battle of the Boy Bands

5 jeux pour une soirée Battle of the Boy Bands

Il n'y a pas de loyauté plus grande que celle d'une fan girl envers son boys band préféré. Presque toutes les adolescentes étaient élitistes en ce qui concerne la musique pop de leur choix (même si cela signifiait qu'elle jouait secrètement l'autre groupe à la maison sur son lecteur de cassettes). S'évanouir, haleter, pleurer - tout était monnaie courante lorsque votre groupe préféré arrivait en ville. Vous ne pouvez pas nier le pouvoir de la musique pop, surtout lorsqu'elle est alimentée par des groupes de garçons. Frappez-les autant que vous voulez, mais de New Kids on the Block à One Direction, il y aura toujours quelque chose chez les hommes en pantalons serrés avec des voix d'anges qui feront battre le cœur des filles.

Ces dernières années, de nombreux groupes de garçons se sont réunis après des années de pause, mais aucune réunion n'était aussi attendue que celle de *NSYNC aux MTV Video Music Awards le 25 août. Bien que cela n'ait duré que quelques secondes, voir les garçons à nouveau ensemble a suffi à faire exploser de joie chaque fille de 12 ans. Avec les Backstreet Boys, 98 Degrees, Boyz II Men et le groupe de garçons d'origine New Kids on the Block qui font tous vibrer le circuit de la tournée, nous vous invitons à remonter dans le temps et à organiser une fête nostalgique qui vous déchirera le cœur.

Une soirée de jeux Battle of the Boy Bands est un excellent moyen pour toutes les générations de participer à une soirée de réjouissances pour les boys bands. Envoyez des invitations à vos amis, en les invitant à arriver dans leur chemise de groupe préférée (faite maison ou vintage). Une fois arrivés, demandez-leur de se diviser en équipes et de dresser les fans de différents groupes les uns contre les autres. Ayez une urne électorale, de préférence décorée de photos de boys band, qui contiendra les points de décompte pour la soirée. Une fois que la musique est réglée sur la station Pandora parfaite, vous pouvez laisser les jeux commencer ! Voici quelques bonnes idées pour vous battre et découvrir quel groupe règne en maître :

Karaoké:
Il serait impossible de déterminer quels styles vocaux devraient être considérés comme de premier ordre, car la moitié de la pièce est déjà opposée à l'interprète. Au lieu de cela, mettez le dévouement de chacun à l'épreuve en faisant en sorte que les équipes finissent à tour de rôle les paroles des chansons sans l'aide d'un souffleur. Chaque membre de l'équipe obtiendra un point pour chaque parole chantée correctement, tandis que les perdants obtiendront des points déduits de leur équipe de boys band.

Charades:
Les groupes de garçons sont connus pour avoir des paroles moins que stellaires et plutôt farfelues. Testez les connaissances de vos coéquipiers en demandant aux équipes de jouer des titres de chansons de leur groupe préféré. Restez intéressant en demandant à des amis de jouer les chansons de l'ennemi juré de leur groupe et de gagner des points pour chaque titre correctement deviné.

Anecdotes sur les groupes de garçons :
Avant l'arrivée des invités, rassemblez une liste de faits intéressants et créez votre propre jeu de société de bricolage. Bien sûr, toutes les questions devraient provenir de tous les garçons mal représentés, et les joueurs des camps opposés devront deviner la bonne réponse même s'il ne s'agit pas de leur groupe.

Qui suis je? Jeu:
Ce jeu est facilement converti en un jeu de combat parfait pour les boys band. Choisissez un nom de membre du groupe de garçons pour chaque équipe qui joue et collez ce nom sur leur front. Chaque personne reçoit 20 questions "oui ou non" pour savoir qui elle est, ne s'arrêtant que si elle obtient un non.

Jeux à boire :
N'importe quel jeu à boire classique fera l'affaire, il suffit de plier les règles au thème de votre fête ! Par exemple, lorsque des « questions » ou des « phrases » apparaissent dans le jeu de cartes King's Cup, assurez-vous que tout le monde s'en tient au thème du groupe de garçons. Pour des jeux comme le beer pong ou le flip cup, demandez aux invités de chanter une ligne de la discographie de leurs groupes préférés. S'ils gâchent les mots, non seulement ils doivent boire - ils obtiennent des points déduits de leur groupe !


Idées de fêtes FORTNITE

Si vous recherchez des idées de fête Fortnite qui gagneront une bataille royale, je suis là pour vous! Utilisez ces fournitures de fête Fortnite DIY pour assembler des décorations Fortnite, ainsi que des jeux de fête Fortnite, pour une fête d'anniversaire Fortnite amusante!

Mon fils adolescent est comme beaucoup d'autres, et même des adultes en ce moment, qui se bat jusqu'au bout dans FORTNITE . Je ne suis pas un grand joueur vidéo mais je dois être honnête, même j'aime le regarder jouer.

Lui et sa sœur de 17 ans passent du temps à jouer plusieurs soirs par semaine. Les jumeaux veulent même participer à l'action. Vous pouvez voir pourquoi j'ai planifié une fête d'anniversaire FORTNITE ce week-end !


Les danseurs de bataille clownesques et folles de South Central L.A.

Des morceaux de basse fendaient l'air, semblant déformer les murs alors que la Rice Track Family commençait à danser au Silverado Park Teen Center un dimanche de mai. Dehors, le crépuscule tombait sur une douce soirée à Long Beach, en Californie, le genre de nuit où les vents du désert tourbillonnent et ébouriffent les feuilles des palmiers royaux, réveillant les rats des couronnes.

La mélodie sur le boom box était "Piggy Bank" de 50 Cent. Alors que Rod Soriano, dont le nom de danse est Hot Rod, augmentait le volume, les autres garçons du centre de loisirs ont commencé à faire éclater leur poitrine et à se balancer. Brusquement, chacun à leur tour, ils se mirent à fouetter les bras, les épaules courbées, le corps courbé vers le son et les paroles violentes, comme une transe, comme si une sorte de bataille était sur le point de commencer.

Ils fermèrent alors les yeux et hochèrent la tête. Au fur et à mesure que les battements remplissaient la pièce, les danseurs ont commencé à trembler puis à chanter, d'abord délicatement, puis de manière spasmodique, puis prenant de la vitesse d'une manière alarmante mais étrangement gracieuse. Ils ressemblaient à des élastiques lorsque l'élastique tendu est suspendu. Les danseurs étaient tellement submergés dans la danse qu'on ne savait pas comment ils avaient réussi à éviter de s'écraser contre les murs en parpaings ou contre le baby-foot aux angles vifs ou, d'ailleurs, moi.

Les danseurs se sont relayés pour montrer leurs mouvements, d'abord un adolescent appelé Chris (Pokeey) Tanedo puis Marvin (Junior Pokeey) Salvador puis Raf (Young Pokeey) Ocampo puis Mark (Baby Pokeey) Irang puis Cliff (Little Pokeey) Sung et puis Laurence (Solow) Gogit, le seul membre du groupe dont le surnom n'est pas un jeu sur le mot tagalog pour "scar."

La danse qu'ils montraient s'appelle krumping, à parts égales du break dance, du combat mimé et de la possession démoniaque. Comme le break dance il y a 25 ans dans le sud du Bronx, le krumping est apparu spontanément au cours de la dernière décennie dans les quartiers de Long Beach et dans tout le centre-sud de Los Angeles. Et, tout comme le break dance était confiné à ses débuts à un fragment d'un borough new-yorkais alors en ruines, le krumping est encore largement méconnu au-delà des autoroutes qui bordent ces quartiers déchiquetés de L.A.

Au cours des cinq dernières années environ, cependant, un phénomène qui a commencé avec une poignée de danseurs s'est développé pour inclure peut-être un millier de danseurs et au moins 80 équipes indépendantes, vaguement organisées et faisant toutes partie d'un réseau connecté de manière informelle mais complexe par le bouche à oreille. . La plupart des équipages de krump sont noirs, mais beaucoup sont asiatiques, comme la Rice Track Family, ou blancs ou latinos.

"Dans ce quartier, si vous n'êtes pas un athlète, un rappeur ou un gangster, vous n'irez nulle part", m'ont dit Soriano, ou Hot Rod Soriano, un jeune philippin fondateur de la Rice Track Family. « Qui sait si nous ne dansions pas si nous ne ferions pas de gangbang aussi ? »

Dans la région de Soriano, une section de Long Beach mieux connue pour les derricks de barattage si souvent utilisés comme raccourci cinématographique pour le dessous de LA, les perspectives sont rarement brillantes pour quiconque, pas pour les athlètes ou les rappeurs et certainement pas pour les membres de Long Beach & #x27s gangs. "Les gens de l'extérieur ne voient pas la violence ici", a déclaré Soriano. "Mais nous le vivons tous les jours."

De sa place dans un coin de la salle de récréation, Gogit a ri doucement et a dit: "Chaque 3 heures, vous voyez quelqu'un courir dans la rue avec une télévision ou un réfrigérateur, et c'est tout à fait normal pour nous."

Les gens, leurs parents principalement, a déclaré Soriano, pensent qu'il est étrange que les membres de la famille Rice Track passent tout leur temps à danser, à pratiquer dans le modeste centre communautaire, situé dans une aire de jeux entourée de maisons à ossature simple à une courte distance du bourdonnement de l'autoroute. Des équipages comme la Rice Track Family s'affrontent sur un circuit non officiel avec des équipages de tout le centre-sud, se réunissant dans des fêtes, des salles de danse et des clubs pour se battre pour le trophée occasionnel et parfois de l'argent mais, le plus important, le prestige. "Certaines personnes disent, 'Oh, vous pourriez faire quelque chose de positif,' mais c'est notre positif", a déclaré Soriano. "Certaines personnes, quand elles ont des problèmes, écrivent dans leur journal." La danse Krump "est notre journal", a-t-il ajouté. "C'est notre quotidien"

Sur le circuit de la danse krump, il y a des cliques, des équipes et des « unités » semi-professionnelles qui dansent lors de fêtes contre rémunération. Il y a des légendes, comme il y en a toujours dans les petites scènes underground dont les hiérarchies sont invisibles aux étrangers. Il faut des connaissances internes pour attribuer un rang et un statut à tous les danseurs, qui portent des noms comme Dragon ou Tight Eyez ou Miss Prissy ou Lil C. Ces mêmes noms pourraient être reconnus au-delà des frontières de Long Beach et South Central dans le prochain quelques semaines, cependant, lorsqu'un nouveau long métrage documentaire sur le krumping est diffusé dans tout le pays. "Documentaire" est peut-être un terme trop imprécis pour "Rize", un film qui a pris deux ans et demi au photographe de mode et réalisateur de vidéoclips David LaChapelle et qui a évolué à partir d'un court métrage alléchant présenté à Sundance en 2004.

"Rize" tombe sous la rubrique de ce que l'on pourrait appeler la romance de la sous-classe permanente. Selon les conventions invariables du genre, les personnages doivent escalader des échelles de corde offrant une occasion improbable d'échapper à leur destin. Et c'est ce que font les danseurs de LaChapelle – dans un endroit où les gangs, la drogue et la violence ne sont pas simplement un fond d'écran vidéo brut, des artefacts d'un dessin animé de Snoop Dogg. Le film est dédié à une danseuse nommée Quinesha (Lil Dimples) Dunford, qui a été tuée avec un ami de 13 ans lors d'une fusillade en voiture en 2003, et aucun des danseurs n'est sans histoire comme Quinesha's dire.

Dans une large mesure, "Rize" fait ce que Jennie Livingston a fait dans "Paris Is Burning", son documentaire de 1990 sur la scène gay underground à partir de laquelle des phénomènes tels que le vogueing sont apparus pour la première fois, et ce que le cinéaste indépendant Charlie Ahearn a fait lorsqu'il a documenté la naissance du hip- la culture du houblon dans le film semi-fictionnel de 1982 "Wild Style".

Les arcs de ces films précédents ont atteint leur apogée lors de tournois de quelque sorte dans le film de LaChapelle, ce point culminant survient lors d'une confrontation annuelle de danse krump connue sous le nom de Battle Zone. Battle Zone a officialisé ce qui avait été un mouvement totalement ad hoc, et c'est à Battle Zone V, tenu en novembre 2003, que l'on peut voir Tommy le Clown, ou Thomas Johnson, l'homme crédité d'avoir inventé la danse à partir de laquelle le krumping a évolué. dans "Rize" se lancer dans un combat de danse féroce aux côtés de son équipe. Sous les lumières brûlantes du Great Western Forum de 18 000 places, Tommy the Clown et sa bande affrontent un groupe des meilleurs krumpers de L.A. au cours d'une série de confrontations qui durent toute la soirée. Une séance de krump implique toujours l'une de ces confrontations, dans laquelle deux danseurs se rencontrent à l'intérieur d'un cercle et se lancent des postures sauvages, des attaques simulées à la fois martiales et ballet. La musique est forte, samplée à partir de bandes hip-hop et rap et mash, le public est composé de quiconque dans le quartier a entendu dire que les gagnants sont signalés par des ovations et des cris.

Comme les sessions dans les clubs de jazz de Saint-Louis des années 1920, ou les compétitions de break-dance des années 1980 dans le sud du Bronx, les zones de combat, à la fois formelles et impromptues, servent de laboratoires à une forme d'art en évolution et distinctement américaine.

Si l'on en croit la publicité entourant le film, le krumping "explosera" bientôt des confins du centre-sud et se propagera comme un virus cinétique à travers le pays, ou du moins au cineplex local. Considérant les origines du break dance et du hip-hop, tous incubés dans des paysages non moins obscurs que ceux de South Central L.A., seul un imbécile prendrait des risques contre le battage médiatique. "Les Krumpeurs peuvent dire ce qu'ils veulent - Tommy le Clown a inventé le clown, et il n'y aurait pas de krumping sans moi", m'a dit Thomas Johnson un après-midi dans un bureau en parpaing d'une école à la périphérie de Compton. À ce moment-là, Johnson était sans sa marque de fabrique de perruque afro arc-en-ciel Tommy the Clown, mais son visage était blanchi avec de la peinture grasse et du talc, et des ballons étaient dessinés sur son front et ses joues.

C'est juste après sa sortie de prison au début des années 1990 que Johnson, un ancien trafiquant de cocaïne qui se décrit lui-même, s'est tourné vers le christianisme évangélique et la danse de clown plus ou moins simultanément. "Je devais trouver un moyen de gagner de l'argent", a-t-il déclaré. Il s'est rendu compte que "même dans le ghetto", les gens organisent des fêtes d'enfants. « Et qu'est-ce qu'une fête du ghetto », a-t-il ajouté, « sans un clown de fête du ghetto ? »

Vêtu d'une salopette ample, de sa perruque afro et de chaussures surdimensionnées, Tommy the Clown est rapidement devenu un incontournable des barbecues, des fêtes de quartier et des célébrations d'anniversaire dans tout South Central, faisant principalement ce que font tous les autres clowns de fête dans le monde, tordant des ballons en forme de teckel et demi- de jeunes enfants joyeux et à moitié terrifiants. Ce n'est qu'après que Johnson a ajouté un léger boogie à son acte que la carrière de Tommy the Clown a commencé à décoller.

La danse qu'il préférait à l'époque serait familière à tous ceux qui ont déjà regardé une vidéo hip-hop fluide, légèrement torride, parfois secouant la croupe, c'était un amalgame de styles de danse de club et de mouvements favorisés par les femmes qui gagnent leur vie en se tordant poteaux chromés sur le dessus des barres.

Tommy a d'abord ajouté ces mouvements, appelés strip-teaseuses, à son répertoire, puis quelques acrobaties douces et quelques postures féminines stylisées qu'il a volées à Michael Jackson, qui aurait pu l'obtenir des groupes gays underground qui ont inventé la danse que Madonna a popularisée dans sa vidéo "Vogue". " En combinaison, les mouvements de Tommy étaient loufoques et antiques et apparemment uniques à lui. À la fin des années 1990, il avait un public local important et une équipe de stagiaires en danse parmi lesquels il partageait ses 250 $ de frais de fête.

Au fur et à mesure que sa réputation grandissait, le style peint sur le visage de Tommy a inspiré la compétition, d'abord lors de fêtes, puis lors de rassemblements impromptus de danseurs de clown, et bientôt 30 autres groupes de clowns ont vu le jour avec des noms comme House of Clowns, True Clowns, Worldwide Clowns. , Juste du clown et pas de comparaison.

Comme n'importe laquelle des milliers d'autres danses urbaines, le clown aurait pu vivre sa vie d'éphémère et disparaître sans se lamenter si un réalisateur de vidéoclips n'avait pas repéré certains des danseurs de Tommy et les avait choisis pour une production de Christina Aguilera intitulée "Dirty" en 2002. Le réalisateur était David LaChapelle. (Les danseurs de Krump ont également attiré l'attention de Missy Elliott, qui les a utilisées dans sa vidéo de 2004 "I'm Really Hot", les Black Eyed Peas ont ensuite embauché des danseuses de krump pour leur vidéo "Hey Mama".)

« Nous tournions et certaines personnes sur le plateau ont dit : « Il y a cette danse qui se passe dans le quartier. Aimeriez-vous le voir ?'" LaChapelle explique. "Je suis allé dans les coulisses, et il y avait deux gars et une fille en train de danser une strip-teaseuse. Il y avait tellement plus d'énergie dans les coulisses que sur le tournage que je ne pouvais pas attendre la fin du tournage pour en savoir plus.

Au moment où LaChapelle y est arrivé, la danse de strip-teaseuse s'était transformée en clown dans certains quartiers, le clown était soumis à des variations qui changeaient au fil des jours. "Vous voyez tellement de choses lors d'un rassemblement de krump", dit Gogit. "Vous voyez un mouvement et ajoutez l'idée à votre propre mouvement et regardez une bande de danse et en prenez quelque chose." Dans "Rize", Lil C, un danseur brillant, donne une idée de l'ardeur compétitive des danseurs sur la nouvelle scène quand il dit, "Si vous ne dansez pas pendant deux jours, nous le savons." De nouveaux mouvements, attitudes et formes extrêmes de mime et de posture sont constamment inventés sur les terrains de jeux et dans les clubs.

Parmi les danses qui semblaient naître du clown figurait le fouet, originaire d'un club de South Central appelé Soda Pop, ainsi qu'une danse d'apparence ivre appelée l'oscillation et une autre danse des applaudissements sans nom qui ressemble beaucoup à celle de Will Smith. essaie de faire passer dans le clip dérivé du film "Hitch", sa tentative de marquer le hit radio des années 27.

Le plus intéressant était de loin une danse athlétique qui a fini par être appelée déchaînement, une appellation bizarre, compte tenu de ses échos du viol de jogger de Central Park en 1989 – dont cinq jeunes de New York ont ​​été condamnés (et plus tard exonérés) – qui a été rapporté avoir commencé dans une vague de « déchaînement ».

Au moment où le fouet est arrivé il y a plusieurs années, la plupart des danseurs de la scène du clown avaient commencé à abandonner la forme douce de danse de Tommy, qu'ils considéraient comme maladroite et lente et inconfortablement proche du ménestrel. C'est alors que commencent les mouvements radicaux qui se transforment en krumping : les pompages saccadés des bras, les coups de poitrine, les combats mimés qui ne manquent pas de rappeler les vidéos des émeutes de Los Angeles de 1992, l'une des principales raisons pour lesquelles LaChapelle a qualifié la génération des krumpers. "les enfants de Rodney King"."

Tous ces danseurs doivent quelque chose à Tommy le Clown, bien sûr. Mais, à la place du pathétique aigre d'un homme noir à la peinture blanche qui gambade comme Bozo, les krumpers miment des émotions profondes. "Le clown est plus un divertissement", dit Gogit. "Krump est une vraie émotion. C'est comme une nuit de combat. "Dans mon quartier, il y avait toujours beaucoup de gangs, de meurtres et de coups", disait Ceasare Willis, connu sous le nom de Tight Eyez, un après-midi au parc des expositions, à l'extérieur du stade triomphal Art déco utilisé pendant les Jeux Olympiques de 1984. C'était une étrange journée de printemps, venteuse et claire, l'air débarrassé de son infusion habituelle de gardénia et de vapeurs d'essence. Tight Eyez, 20 ans, et son ami de 18 ans Christian Jones, connu sous le nom de Baby Tight Eyez, avaient suggéré de se rencontrer ici, où les parkings et les zones environnantes étaient effrayants et vacants.

Les deux danseurs ont eu des problèmes de voiture et sont arrivés en retard pour notre rendez-vous. Une heure passa, puis plus avant qu'une berline blanche délabrée ne s'arrête et se gare. Baby Tight Eyez est sorti du côté conducteur Tight Eyez est sorti par la fenêtre de la porte cassée du côté passager. Les deux étaient vêtus de jeans surdimensionnés et de T-shirts blancs sans marques ni logos, un uniforme de protection anonyme nécessaire dans les quartiers de Los Angeles contrôlés par les gangs. Tight Eyez a expliqué: "Vous ne voulez pas que votre vie se termine parce que vous portez la mauvaise couleur."

Tight Eyez est une star du circuit krump underground (et du film de LaChapelle), pour des raisons aussi simples que l'intensité élégante de sa danse - qu'il fait depuis son adolescence, à la fois en solo et dans le Remnant, son propre équipage - et sa biographie poignante. Il a été élevé par une mère souvent droguée au crack et plus tard par l'une de ses grands-mères. Il a été abattu au début de son adolescence par un parent, la balle a ricoché sur une porte et l'a touché au bras. "J'ai toujours la cicatrice", a-t-il dit, relevant sa manche pour révéler un gros ver de tissu chéloïde rampant au-delà de son coude.

"C'est comme ça", a déclaré Baby Tight Eyez. " Pour de vrai. " Il y a un grincement désarmant de préadolescent dans la voix de Baby Tight Eyez, et il n'est donc pas tout à fait facile de créditer ses histoires quand il dit qu'avant d'être conduit au christianisme évangélique, il a trouvé Dieu et est arrivé sur le krumping -- dans cet ordre -- il avait l'habitude de harceler les gens sous la menace d'une arme.

"J'avais un peu glissé", a déclaré Baby Tight Eyez. "J'avais commis un crime, reçu des coups de feu, tiré sur des gens, été emprisonné plusieurs fois, j'étais un ancien gangbanger. Avant de trouver la danse et l'église, je me suis laissé entraîner dans tout ça.»

Tight Eyez et Baby Tight Eyez font partie d'un petit groupe de danseurs du film de LaChapelle dont le salut dépend autant du Christ que du krumping, un fait auquel le réalisateur n'accorde pas de poids particulier. Une explication partielle, au moins, peut être trouvée dans le terme "krump" lui-même. Plusieurs fois dans "Rize" et dans les battles de danse krump, les danseurs entrent dans un état dans lequel ils semblent possédés par leur corps. Ils ressemblent aux gens dans les églises pentecôtistes qui se retrouvent soudainement à s'agiter et à parler en langues, tombant soudainement comme s'ils étaient morts. Dans le monde de Tommy the Clown et Tight Eyez, une personne qui entre dans un tel état est décrite avec le mot inventé donné à la danse elle-même. « Quand quelqu'un est frappé comme ça », a déclaré Tight Eyez, « vous dites qu'il a été frappé. »

Avant d'emménager avec Tight Eyez et sa mère, Baby Tight Eyez avait été expulsé de sa propre maison et avait formé une affiliation avec les Crips. Il ne se considérait pas comme un danseur à l'époque, principalement parce que, expliqua-t-il, la danse était quelque chose que les femmes faisaient lors des fêtes et la danse était quelque chose qui faisait qu'un jeune gangbanger ressemblait moins à un homme, et la danse, en particulier la danse de clown, pouvait être interprétée comme homosexuel.

Le moment où tout cela a changé pour Baby Tight Eyez était probablement le jour où Tommy le Clown a organisé pour la première fois l'un des concours de danse impromptus qui est finalement devenu Battle Zone. À ce moment-là, l'ami et mentor de Baby Tight Eyez, Tight Eyez, était déjà arrivé à la conclusion que la danse était une chose que je pouvais faire dans une direction positive, que si je le faisais, je pourrais peut-être éviter de me faire tirer dessus et de finir mort. , il avait dansé avec l'un ou l'autre groupe de clowns puis en solo dans son "laboratoire", une pièce de la maison de sa mère dans laquelle il dort et utilise comme studio d'entraînement. Il avait chronométré les mouvements de ses concurrents aussi religieusement que les grands de la danse d'une époque antérieure, des danseurs de claquettes comme Honi Coles, Bill Robinson et en particulier le génie sous-estimé Chuck Green, qui avait l'habitude d'étudier la compétition lors de batailles impromptues de club, puis de revenir. dans son studio, disséquer leurs mouvements, en serrant ou en ralentissant les pas, en jouant avec le tempo jusqu'à ce que ses pieds encombrent le rythme et que la musique semble le suivre, et non l'inverse.

" Si je pouvais voir un mouvement lors d'une bataille, je le ramènerai au laboratoire et travaillerai dessus pour la prochaine fois ", m'a dit Tight Eyez. Son style est athlétique et si féroce que les challengers confondent parfois ses défis pacifiques avec une invitation au combat mortel. "Cela a l'air violent, et les gens en ont un peu peur", a déclaré Tight Eyez, pas entièrement mécontent de cette pensée. "Mais si vous vivez dans mon genre de situation, vous avez une certaine colère que vous devez exprimer."

C'était un après-midi torride lorsque Tommy le Clown s'est présenté dans un collège de Compton avec un groupe de danseurs de clowns. Tommy fait des dizaines de spectacles dans les écoles chaque année, de petits rassemblements de fortune où lui et son groupe racontent des blagues, récitent des bromures pour rester à l'école, puis allument la boombox pour faire le clown et le krump. Le groupe Tommy du Vanguard Learning Center comprenait Jesse Philpott, qui danse sous le nom de Rocco, et James Blackston, connu sous le nom de Little Tight Eyez, et Larry Berry, qui danse avec Tommy depuis le plus longtemps, huit ans, sous le nom de Larry the Clown. . Un ajout spécial cet après-midi était Teyauna Taylor, 9 ans, connue sous le nom de Lil Mama. Lil Mama est un phénomène qui fait de son mieux pour voler "Rize" à la concurrence avec ses poussées de poitrine frénétiques, ses fentes torrides et une expression de hauteur royale qui est d'autant plus surprenante venant de quelqu'un de quatre pieds de haut.

"Combien d'entre vous ont vu ce clown danser ?" Tommy le Clown tonna dans un microphone. La question était en suspens. « Lève la main si tu peux faire cette danse », a-t-il dit. La foule était calme et timide. "O.K.", dit alors Tommy. « Je veux que toutes les personnes laides de la maison se taisent ».

Il s'est avéré que les enfants du Vanguard Learning Center connaissaient le clown. Ils savaient très bien comment krump. Mais ce n'est qu'après que Tommy a tourné la bande-annonce de "Rize" et a invité ses danseurs à faire une démonstration et a prononcé son discours standard de maintien à l'école qu'ils ont eu la chance de montrer ce qu'ils pouvaient faire. À ce moment-là, Tommy avait récité l'histoire de sa vie, dont le cœur est que, de droit, il n'aurait jamais dû y avoir un Tommy le Clown.

"J'avais l'habitude de vendre de la drogue, de la cocaïne, de la cocaïne rock", a expliqué Tommy. "J'ai vécu une vie entourée de gangbangers, je n'avais pas de travail et pas d'argent et j'ai commencé à faire des choses criminelles. Et ce que vous devez comprendre, c'est que vous devenez cette personne lorsque vous vivez cette vie.

Personne, a expliqué Tommy, ne prétend être un clown au visage blanc dansant avec de grosses chaussures et un afro arc-en-ciel. Mais aucun de nous ne sait, continua-t-il, quel sera probablement son destin.

Avant de rallumer la musique et d'inviter les étudiants du Vanguard Learning Center à se montrer devant son équipe, Tommy a fait remarquer qu'il n'avait jamais imaginé que sa tentative de gagner un dollar non conventionnel trouverait un jour une reconnaissance au-delà des limites de la communauté que peu d'yeux extérieurs pénètrent. "Quand j'ai découvert pour la première fois que j'aidais des enfants à danser, je me suis senti béni", a-t-il déclaré. "Mais, honnêtement, je n'ai jamais essayé de le faire exprès."

C'est arrivé, a-t-il expliqué, parce qu'il a regardé sa réalité en tant qu'ancien détenu au chômage vivant au cœur de South Central, a pensé aux perspectives et a commencé à rire. « J'aurais pu pleurer aussi », a-t-il déclaré. "Mais alors je me suis dit: 'Si tu dois être un clown, sois un clown.' "

Tommy the Clown a sélectionné la chanson thème du film, construite autour du refrain "Krump, clown, break it on down!" Puis il a tiré une jeune fille du public au centre de la salle de réunion.

"Tu vas faire le clown pour nous?", A demandé Tommy à l'étudiant de 12 ans, qui semblait naturellement envahi par la timidité.

"Montez la musique", a-t-il dit, et soudain la fille a décidé de relever le défi. Trouvant sa place dans le rythme, elle a commencé à pomper ses bras, à pistonner ses hanches et à mimer les mouvements de ne pas déranger avec moi qui sont l'essence même du krumping.

"O.K., maintenant, ma fille, va le chercher", hulula Tommy le Clown en riant.

"Allez-y maintenant", a déclaré l'un des autres danseurs de Tommy. "Sortez-le. Soyez krumpé ! "


Motown Versus O-Town – Faites attention à ce que vous appelez votre groupe de garçons

NEW YORK, NY - 24 juillet : (L-R) Dan Miller, Erik-Michael Estrada, Trevor Penick et Jacob Underwood . [+] du groupe O-Town se produit en direct sur "The Elvis Duran Z100 Morning Show" au Z100 Studio le 24 juillet 2017 à New York. (Photo de Matthew Eisman/Getty Images)

Universal Music Group, la plus grande société de musique au monde, ne veut pas que quiconque détourne le nom Motown, l'une de ses marques de label les plus célèbres. Mais maintenant, le mastodonte de la musique dépasse les limites de la ville de Motown pour attraper un groupe qui s'appelle O-Town, exigeant qu'ils abandonnent le nom ou l'avocat à consonance similaire.

O-Town, originaire d'Orlando, a été formé à l'origine en 2000 dans l'émission de téléréalité MTV Faire la bande, et rompu trois ans plus tard. En 2013, le groupe de garçons - maintenant un groupe d'hommes - s'est reformé, avec des sorties d'albums en 2014 et 2017. Cet été, ils sont sur la route avec la tournée Pop 2000 animée par Lance Bass du groupe vintage d'Orlando 'NSYNC.

Mis à part la question de savoir si le nom O-Town est trop proche de Motown, le groupe peut avoir d'autres défenses contre la tentative d'UMG de faire échouer sa marque dans un fossé.

Premièrement, les gars ont utilisé le nom pendant plus de deux décennies, bien que par intermittence. Le premier album du groupe est devenu multi-platine (plus de 3 millions d'unités vendues) grâce à l'exposition MTV.

Mais à la troisième saison de l'émission, les téléspectateurs ont vu le groupe lutter pour écrire leurs propres chansons pour gagner en crédibilité auprès des critiques. Les ventes de disques ont chuté et le groupe a été abandonné. UMG aurait pu jeter le gant au début des années 2000 et ce retard pourrait les blesser. À l'époque, O-Town avait le soutien de MTV, du légendaire magnat de la musique Clive Davis et du puissant manager de boys band Lou Pearlman.

Un deuxième fait utile pour les gars est qu'un autre groupe de musique appelé O-Town Motown a joué des reprises soul et R&B pour des événements sans attirer une attaque d'UMG. Pourquoi UMG n'a-t-il pas poursuivi ce groupe O-Town aussi ? Si O-Town se défend avec succès contre UMG, nous pourrions ensuite assister à une bataille des groupes O-Town pour savoir qui conservera le nom.

"Butter" de BTS bat le premier record de 24 heures sur YouTube (pour l'instant)

10 grands films à diffuser avant qu'ils ne disparaissent de Netflix fin mai

"Butter" de BTS marque le plus gros début de chanson de l'histoire de Spotify

Aujourd'hui, le boys band est dirigé par ses quatre membres, qui cherchent eux-mêmes à marquer leur nom. Mais à l'époque, Pearlman avait enregistré O-Town en son propre nom. Cet enregistrement a été abandonné après que l'ancien directeur a été condamné à une peine de 25 ans de prison pour avoir fraudé des investisseurs de 300 millions de dollars dans le cadre d'un vaste stratagème de Ponzi. Pearlman, décédé en prison en 2016, aurait admis que l'inspiration pour le nom d'O-Town était Motown, un mauvais fait pour les gars qui essayaient de se défendre contre UMG.

Comme toute maison de disques, grande ou petite, UMG doit garer et contrôler ses actifs, y compris les marques déposées dans les noms et les logos des labels, ainsi que les droits d'auteur dans les catalogues de chansons et d'enregistrements. C'est peut-être particulièrement vrai pour UMG, dont la société mère Vivendi cherche un acquéreur d'une participation de 50 % dans le géant de la musique avec une valorisation globale qui aurait atteint un record de 33 milliards de dollars.

Les tiffs de marque de groupe sont un tarif standard pour les avocats en musique. Le plus souvent, c'est un membre fondateur du groupe qui se querelle avec d'anciens membres pour savoir qui doit utiliser le nom qui attire la foule. Mais tout aussi régulièrement, des groupes non apparentés trouvent le même nom et se disputent plus tard lorsque l'un découvre l'autre.

Le groupe doo-wop des années 50, les Drifters, a poursuivi d'anciens membres à la dérive dans le pays du même nom. Le groupe de rock des années 60, les Charlatans, a forcé un groupe britannique à la fin des années 80 à changer son nom en Charlatans UK. Les rockers irlandais des années 90 Blink ont ​​forcé un groupe pop-punk de San Diego à changer son nom en Blink 182 pour éviter des tracas juridiques.

Les litiges en matière de marques de commerce sont souvent gagnés par la partie qui a les poches les plus riches et non les meilleurs arguments. O-Town a publiquement accusé UMG d'avoir trop d'argent et rien à voir avec cela à part les terroriser.

Yet costs are a concern for all, including UMG, which currently is using in-house lawyers to handle the O-Town matter but would likely have to hire more expensive outside trademark counsel if the matter escalates. While trademark disputes litigated before the Trademark Trial and Appeal Board, like this case, are generally less expensive than litigation in federal and state courts, costs can still rise high.

Rather than ditching their name, the guys are doubling down, launching an independent release called OTWN, void of vowels as is the trend nowadays. But since OTWN sounds like O-Town, and the sound of a trademark is as legally significant as its look, UMG may slam OTWN too.

Neither side seems to be backing down. Looking for a bright side, the band might hope the publicity will expose their music to new ears.


Get "Bamboozled" This Weekend

First up is the Break Contest. It's the official "unsigned band" competition of the festival and over 600 bands in the Tri-State area have been duking it out for a chance to perform at Bamboozle. The winner of a battle that was held in NYC last week will perform on the main stage while the runner-ups will be featured on the local stages.

Then there's the B-Boy Arena, a break dancing battle hosted by BboyWorld.com. Sixteen finalists will break dance battle it out to be the winner throughout the festival - with the largest cash prize to ever be awarded for a break dancing competition in the United States at stake as the prize.

But of course, the main event is the all-star performances from some of the biggest names in music over the course of the three jam packed days! This year the roster includes Lil Wayne, Bruno Mars, 30 Seconds to Mars, LMFAO, Plain White T's,
We The Kings, and so many more. Get the whole list of performers at thebamboozle.com and get tickets for three-day passes and single day tickets while you're there too!

Will you be heading out to Bamboozle? Who are you most excited to see live and why? Tell us in the comments section below!


4. Pokémon Sword and Shield (gen 8)

Starter Pokémon: Grookey, Scorbunny, Sobble

The latest Pokémon games are the first mainline titles released as a Nintendo Switch game, and Game Freak has finally realized our longtime dream of having a fully 3D Pokémon adventure on a home console. In the British-themed Galar region, you can venture into the new Wild area and capture monsters, or follow the set pathways from town to town that have been in the series since the very beginning. Either way, Pokémon are now just out and about instead of being hidden in randomized encounters, so frustration is greatly reduced.

With 400 Pokémon to catch and the addition of the Dynamax system to power up your monsters, Épée Pokémon et Protéger can keep you busy for hours. However, the removal of longtime monsters from the game, including Psyduck and Squirtle, does mean you can’t catch ‘em tous this time. Fortunately, with the arrival of the game’s Isle of Armor DLC and Crown Tundra DLC, you’ll have a chance to see new environments in the Galar region, catch new Pokémon, and battle new foes.


The best way to fight other players is to firstly hide until you get at least one good gun with enough ammo to be ready for the fight! When you're escaping shots at you, try to move and jump as much as possible, it will make it a lot harder for other players to hit you. Once you found a gun, your fighting strategy will depend on the type of gun that you're using:

  • Pistol: If you didn't find any gun and still using the pistol you're starting with, try to hit headshots with as few bullets as possible, it will take 2 bullets in the head and 3 to the body to win against your opponent.
  • Shotgun: Shotguns are powerful at closed-range but weak at high range. Don't take too much time to aim because the bullets will spread, and try to it the high part of the body. One downside of the shotgun is it will take a long time to reload. So keep that in mind when you're in a fight.
  • Double barrel shotgun: Like his brother, the double-barrel shotgun is really powerful at close range, what makes it different is you can shoot 2 bullets almost instantly. So you can do the double the damage as a regular shotgun in the same amount of time.
  • Sniper: If you have a sniper, try to hide and stay away as most as possible from other players. Then scope to zoom and take your time to hit your shot: if another player is running and didn't see you, don't rush and wait for him to slow-down or pick an item as he will stand still and it will be easier to hit him. A sniper will eliminate your enemy with 1 hit in the head and 2 hits in the body and the snipers in bois.io doesn't have bullet drop, they hit directly where you aim.
  • Magnum: The magnum is a very powerful gun and it will eliminate other players by hitting them 1 time only, anywhere on the body. It is powerful but hard to aim, you have no scope and it has a big kick, so take your shots slowly. The magnum will also be a lot more accurate than the shotgun at high range.
  • M4: The M4 is one of the most powerful guns of the game because it has a scope, low kick, is highly accurate, is fully automatic and has a fast reloading. Aim at other players and hold the trigger, it will kick a bit then stabilize and it will be easy to hit your target.
  • AK-47: The AK-47 does more damage than the M4 but it has no scope and kicks a lot more so it will be harder to aim with it. Try to send small burst of bullets instead of holding the trigger.

Gameplay Systems

Exploration System

There are three types of areas in Atelier Ayesha: towns and workshops that you can safely explore, monster-filled areas full of raw alchemy ingredients and the world map that connects everything together. While in a town, you can speak with local residents, buy and sell items at stores and discover story related events. Alchemy workshops will allow you to perform item synthesis, write memories in a diary and access a journal to rest or save your game.

Leaving town will lead you to the world map where you can travel to other areas of the world. New areas will appear as you progress with the story and you can also find traveling merchants to purchase items from. Saving your game is also possible on the world map. While walking on the world map, HP and MP will recover slightly.

Visiting dangerous areas will allow you to gather ingredients for alchemy and battle monsters for experience and loot. Most areas are only a single screen, but some larger dungeons are comprised of multiple screens. You can see areas that are interconnected on the world map via dotted lines.

Calendar System

Similar to the previous PS3 Atelier games, Atelier Ayesha takes place over a period of three years, where each year consists of twelve months and each month consists of thirty days. The game starts on Year 1, Month 4, Day 1 and the final playable date is Year 3, Month 3, Day 30 (The year counter increments on Month 4, Day 1).

Several different actions will cause time to flow. First, traveling between areas on the world map and item synthesis via alchemy can cause several days to fly by. Second, when exploring areas outside of towns, gathering alchemy ingredients and battling monsters will take time, but at a slower rate. While exploring, each day is made up of ten units of time. Harvesting ingredients for alchemy uses two units for each attempt and a battle will use one unit, but only if Ayesha gets a turn. Any left-over units of time are lost when you leave the area.

Although the game automatically ends once you reach Year 4, three years is plenty of time for exploration, battles and alchemy. The platinum trophy is achievable in a single playthrough and I had additional time to unlock all effects for almost all items plus create Ultimate Equipment for all characters.

Notebook System

Ayesha will keep a notebook that records Goals, Tasks and a Log of completed goals. Important story-related goals will be marked with stars and should be your main guide throughout the game. Other notable goals are labeled (Search), (Travel), (Info) or (Alt).

(Travel) goals involve defeating all or a certain number of enemies as well as gathering a number of times. Completing these is necessary for some areas to open up new ones. (Search) goals are the same as (Travel) except they do not open up new areas. (Info) goals cause a new and usually powerful monster to appear in an area, while (Alt) goals do the same but allow new ingredients to be harvested as well. These enemies will respawn so you can farm them for rare items.

The date indicator in the upper right corner of the screen also has a vine graphic around it. The vine will grow flowers as you gain memory points and complete tasks and will have a large red rose once all tasks are complete. Some tasks you may need to go out of your way to complete include fulfilling all Requests, synthesizing every item, collecting all flyers and the Nearby Forest (Search) goal.

Memory Diary System

Various actions including completing tasks, requests, synthesis and even speaking to people can grant memory points. These points can then be used to write memories into a diary at any of your workshops.

Diary entries must first be obtained by completing story events, then they can be written into the diary for an additional bonus. Most of the bonuses are stat increases for Ayesha, but some are alchemy recipes or other effects such as equal experience for characters not in battle or additional items from syntheses.

Requests will be a constant source of memory points, but tasks later in the game will also provide a good amount as well. Keep up with requests and pick up any flyer you come across and you shouldn't have to worry about points very much.

Shop System

There are various shops in this game and they each have a unique inventory of items to sell. Party members also have their own shops but are only available during the Bazaar event held on the 10th through the 19th of every month. Some shops also allow you to register specific categories of items that they will then be able to sell back to you. Since shops restock their items every 1st, 11th and 21st of every month, you can effectively duplicate your items.

Each shop has a level associated with it that raises as you buy from them. As you raise the shop level, additional slots will become available for registered items. Overwriting a registered item is slightly bugged because you can't overwrite an item that is sold out, meaning you'll have to wait until the next restock.

As you complete characters' events, their shops will expand their inventories. Sometimes this will allow you to obtain some items that you won't be able to synthesize or find for a while, and other times they'll sell extremely rare ingredients.

Battle System

The battle system in Atelier Ayesha is turn based with some character positioning for an added strategic element. Each character has the Attack, Move and Flee commands plus unique Skills except for Ayesha who can use Items instead.

Battle Positions

Battles take place on a field where enemies stand in the center and each party member stands in one of four surrounding zones. Attacking an enemy from behind will guarantee a critical hit, so that is the best way to win battles. When using area attack skills, only the primary target has to be facing away in order to gain a back attack bonus against all enemies in the area of effect.

Characters' attacks are also short or long ranged which will provide a bonus indicated in the upper-right corner of the screen if the target is at the correct distance. Press up on the right analog stick during targeting to get a better view of the field.

Items and Skills

Ayesha can use items in her basket and all other characters have their own set of skills. Items will be consumed after use so you must restock your basket whenever you have a chance. Ayesha's MP might seem useless early on, but some high level items have an effect that drains her MP. If she doesn't have sufficient MP, the used item will have a reduced effect. Other characters will use their MP for skills and many are area attacks that make it easy to clear out groups of enemies.

Active Commands

When you perform an action with one character, another character can support them with an Active Command. The support gauge below a character's HP/MP is built up with any action and consumed when using an active command.

Each character has Pursuit and Back Attack which are basic follow-up attacks that can only be used if the supporting character is in the same zone as the initial attacker. The Defend command is also available to all characters and is usable from the same or adjacent zones the character being attacked is in. Each character also has two unique active commands that can only be used if the initial and supporting characters are in separate zones.

Super Moves

Each character except for Ayesha learns their Super Move at level 30. A new gauge below the support gauge will increase during any action or when receiving attacks and will allow the super move to be performed once it reaches 100%. Super moves do large physical damage, and if one is used to finish a battle, a unique song and animation will play.

Alchemy System

Alchemy! In the beginning, synthesis will be very basic as all you can do is choose your ingredients and how many copies of the item you want to create. As Ayesha raises her alchemy level, she will gain new synthesis skills that will give you more control over the process. Press Start during synthesis to see explanations about the synthesis screen and press Select to read descriptions of stockyard traits or properties.

Unlike the previous games, alchemy no longer consumes MP, which renders Ayesha's MP stat almost useless. Instead, Ayesha has a certain amount of CP to be used for each synthesis which is two times her alchemy level. An extra 20 points can be gained from the History of Alchemy diary entry (Keith's Events) and alchemy goal (synthesize 150+ unique items) allowing you to reach a maximum of 120 CP.

Each time an ingredient is added during synthesis, CP equal to the ingredient's level is used and if you run out during the process, the item will no longer change quality, elemental values, traits or properties. The synthesis will still be successful if you run out of CP, so it only matters when trying to unlock specific item effects or properties.

Item Aspects

Elemental Values

Each item has fixed fire, water, air and earth values. As ingredients are added during synthesis, so are the ingredients' elemental values. After all ingredients are added, the final elemental values will determine which item effects are activated. Additionally, each item has an innate elemental value (except for equipment) that is used to trigger certain traits.

Traits

Traits are used during synthesis to modify elemental values, quality, gained properties and CP consumption. Ingredients can have up to two traits and, like elemental values, are fixed. When ingredients are added, their traits are pushed onto a stockyard that can hold up to five traits, and its effect will be activated each time a new ingredient is added.

Effets

During synthesis, the four elemental bars displayed will show the required values for unlocking each effect. Effects for attack and healing items can change how much damage/healing they do and accessory effects can completely change their function. Note that an item's quality will have a big impact on an item's effects, so keep that in mind when synthesizing items you plan on using.

Propriétés

Properties are bonus effects that can be added to your items. Until Ayesha gains the Power Transfer synthesis skill, only an item's innate properties can be placed on a particular item. The property gauge in the lower right corner of the screen will indicate when a new property will pop up and will increase an amount equal to the ingredient's level. Note that some properties are restricted to specific types of items such as attack/heal/support items or equipment.

Conseil: You can also easily search through your items by going to your container, pressing select to display all items, then pressing triangle and selecting the specify option. This will allow you to quickly find if you have any items with a specific trait, property or of a particular category.

Some traits and properties can combine to create more powerful versions. Usually, two lower tiers of a trait or property will combine to form a higher tier. For example, Good w/ Liquids and Nice w/ Liquids will create Great w/ Liquids, and HP +10 and HP +15 create HP +25. The trait Heighten Power is special and can combine with most lower tier traits.

Synthesis Skills

Synthesis skills play an important role when trying to craft items with specific effects or properties. They can cost CP to use but provide powerful effects during synthesis. When choosing the order of ingredients, press left or right on the d-pad to use them. Only one skill can be used per ingredient.

Draw Power (5 CP) - Use this with the next ingredient to increase the gain to the property gauge by 15. This will allow you to unlock properties with a high unlock level using low level items.

Power Pour (10 CP) - This skill allows you to "duplicate" an ingredient for a cumulative 50% increase in CP cost each time it is used. This is useful for getting traits onto the stockyard or to manipulate elemental values.

Power Transfer (5 CP) - Using this skill will allow you to transfer the properties of one ingredient onto your item. This will be used to craft Ultimate Equipment and items.

Power Denial (0 CP) - Deleting properties is necessary when trying to craft items with specific properties. Since only five properties can exist on an item, deleting ones you do not want is needed to prevent ones you do want from being pushed off.

Conseil: Using Power Pour can easily drain all of your CP. You may want to do this intentionally to lock the item's quality, elemental values and properties in place. Since Power Denial costs zero CP, you will still be able to delete properties even after draining all your CP.

Recursive Synthesis

Items and accessories can have duplicate properties on them. One way to get two or more copies of a single property is through recursive synthesis. The Tonic item, for example, can be used as the (Nutritional) ingredient in its own synthesis. Get a property you want onto one of the other ingredients, like the Distilled Water, and transfer it onto the Tonic. Then you can create another Tonic using the same Distilled Water and one of the newly created Tonics and transfer the properties from both to get two copies of the property. Repeat the process until you have however many copies of the property you want.

Ultimate Equipment

Whetstones and Dyes

Weapons and armor are found from enemies rather than crafted this time. Instead, whetstones and dyes made via alchemy are used to transfer properties to equipment. The easiest way to make ultimate equipment is to create multiple whetstones/dyes that transfer one or two properties rather than making one that contains all desired properties.

Depending on its effect, whetstones and dyes can transfer up to five properties per use. Weapons and armor cannot have duplicate properties, so you'll have to take that into account when choosing which properties you want. When using a whetstone or dye, the properties at the top of the list are the first to transfer. If your whetstone/dye has unwanted properties then it'll make things tricky, but using the Power Denial skill to delete unwanted properties can make it easier.

Here are some of the more useful properties. Although the ingredients they're found on are only available late in the game, some can be found earlier from request rewards or shops.

  • Red Power - Aurora Stone from (Alt) Steinfeder
    • +10% Fire, Ice, Lightning damage
    • +3% Damage done absorbed as HP
    • +15% Fire and Ice damage
    • +4 to HP, MP, ATK and SPD
    • Attacks decrease all stats of target

    Red Power can also be found on the White Obsidian reward from the Elegant Lady's request in Hornheim. Word Stone-Man is also a request reward from the Old Gentleman in Vierzeberg. Ranun sells a Success Ring with Spirit Power and a Diamond Ball with Stats+6 and Skill Enhance LV3. To get the Spirit Power off of the Success Ring you can go Success Ring -> Glass Tiara -> Fortune Card -> Nimbus Stone -> Polish Powder -> Training Dye/Expert Whetstone.

    Expert Whetstone and Training Dye are the only items capable of transferring a single property, so use those. Getting a whetstone property onto a dye can be done by using the whetstone on a spare Ayesha or Wilbell weapon -> Supplement-Green -> Cow Cream -> Hard Skin -> Dye. Alternatively, whetstone -> Genug Blessing Pot -> Dye is faster, but requires somewhat rare items. Going the other direction is much easier by using the dye on a metal armor which can be used to make the whetstone.

    Most effects cap out at 100 so you might not need the same effects on all pieces of equipment. Depending on your accessories, fire and ice damage could hit 100 early making four Spirit Powers wasted. Choose alternative properties that you find useful.

    Armes et armures

    The best weapons and armor are dropped by bosses or high level mini-bosses. I found the mini-boss Leader in (Alt) Decayed Ruin Island to be the best because they come in a group of three, but it takes four days to get there. Since weapons and armor only drop if the characters in your party can equip them, you would have to make multiple trips. Another method is to fight Tank in (Alt) Riesengang-Middle, but it can be pretty tough and only drops a single piece of equipment per fight.

    The highest level weapons include Fairy Queen Staff, Spirit Broom, Diamond Pickax, Angel Sword, White Fang, Rainbow Ring and Single Mixer. The highest level armors are the Rainbow Shirt and Meteor Plate. They can be registered at Linca's bazaar shop if you want to duplicate them.

    The quality of equipment also has an effect on its base stats. Each point above 50 quality increases the base stats by 1%, meaning there's a 70% boost at 120 quality. Weapons and armor quality can be raised by using high quality whetstones/dyes and won't go down if you use low quality ones. Because of this, you can change the quality before or after adding your desired properties, but if you do it after, you should use Artisan's Whetstones or Polish Dyes since they do not transfer any properties.

    Accessoires

    Creating 120 quality accessories with the effects and properties you want can be difficult. Accessories can be registered in Regina's bazaar shop, so use that to obtain multiple copies. I will just list recipes for the Dragon Scale Icon and Soul Trap Chain from the Japanese wiki because those are quite useful in terms of damage.

    Accessories can have duplicate properties on a single item, but that would require you to obtain the properties through recursive syntheses rather than using whetstones and dyes.

    IngrédientsEffets
    Land Dragon ScaleF Pursuit
    Melt SteelI Pursuit
    Pretty OreL Pursuit
    Polish PowderRuler Possession

    First create a high quality Melt Steel with your desired properties. The Melt Steel uses a (metal) ingredient so put your properties on a metal weapon or armor and transfer the properties to the steel. Some high quality Polish Powder is also needed.

    For the actual process: add Land Dragon Scale -> add Pretty Ore -> add Polish Powder -> Power Transfer Melt Steel. If quality isn't 120, use Power Pour on the Polish Powder for additional increases. Requires 88 CP minimum.

    IngrédientsEffets
    Crystal ClawDamage Chain
    Steel Yarn BallAbsorption Power
    Soul Slag StoneSlag Specific
    Word Stone-SeaWit Overflow

    Put your desired properties onto a spare Ayesha or Wilbell weapon and make Supplement-Green -> Cow Cream -> Steel Yarn Ball. When making the chain add the Crystal Claw, Word Stone-Sea and Soul Slag Stone in that order. Now use Power Pour on the Steel Yarn Ball until you reach the desired elemental levels and finally use Power Transfer.

    Ayesha Alternatives

    Ayesha doesn't have any attack skills so some might say giving her equipment with properties such as Red Power and Spirit Power would be "doing it wrong." Although she would be able to one-shot regular enemies, her normal attacks won't measure up to her skill-based allies against bosses. To give Ayesha a chance to improve her damage output, she will need some alternative equipment.

    Items are affected by Ayesha's Power stat, so giving her equipment with Skill Enhance and Skill Power properties will increase her items' effectiveness. Her Critical stat will also have an effect, so using Dragon Scale Icon and Soul Trap Chain accessories with critical boosting effects, or properties such as All Soul Pour will help. You don't have to worry about her Skill Cost stat (MP Usage) since it doesn't have an effect on items that drain MP.

    Other more defensive properties that can be useful are Virtual Image and Moon Power. These two boost evasion by 15 and 10 respectively, and raising Ayesha's evasion to 100 will allow her to evade around 80%-90% of all normal enemy attacks. Unfortunately, bosses have a higher than normal hit rate that even 100 evasion won't be effective against, but there is an item property that can buff evasion even further (See Healing and Support Items). If you do not care for evasion, you could just stack HP +25 properties instead.

    Useful Items

    Once you've equipped your characters with Ultimate Equipment, you'll rarely have a need to use items during battle again. But since this is an alchemy game, here are some of the best end-game items. Using these, in combination with Ayesha Alternatives and a little luck, you could solo the Grand Dragon.

    One of the main things you need for good items is to create them with a 120 quality rating. The quality of an item has a major impact on the item's effects so you should use high quality ingredients or manipulate quality increasing traits (Well-Made, Nicely Made, Amazingly Made) during synthesis.

    Some properties that are useful on all items are High Speed LV3, Critical LV3 and Stable Effect 50%. High Speed will reduce the wait time after using an item and Critical will increase the chances of the item having a critical effect. You can stack two Critical LV3 properties on a single item giving it a 100% chance for a critical. Stable Effect will prevent an item's damage or healing from fluctuating which I find more useful on attack items. Choose whichever properties you want since they're all quite useful.

    Healing and Support Items

    Aside from the properties listed above that can be useful to all items, you can add healing and support only properties that can buff your characters. Not all buffs are stackable and can actually overwrite each other, but the ones listed below should be able to work together.

    • Gold Honey - Gold Hive
      • Heals HP and MP - useful when using a lot of MP draining items
      • Increases evasion and critical - works well with 100 evasion against bosses
      • Can trigger Quick effect, shortening wait time between turns
      • Raises ATK, SPD and all RES
      • Level Up buff - additional stats buff

      God's Miracle Drug: One of the best healing items since it targets the entire field. You will want to add the Time Power property that comes from the Time Guard Flower which is one of the ingredients. This property will give the item three timed effects like Continuation LV3, but without reducing its power. Mythic Potency, also from Time Guard Flower, increases your characters stats, but it's not very noticeable. To get other properties onto the miracle drug, get them onto a Body Energy Powder to use as the (Elixir) ingredient.

      Forbidden Capsule: Force Backup, the high water effect on this item, will give your characters the ability to perform three actions on their next turn. When Ayesha uses it on herself, she'll be able to immediately do two additional actions on her current turn as well as her next. Make sure to remove the capsule's side effects by having a high enough earth value during synthesis. Any buffing properties you did not put onto your God's Miracle Drug should be placed onto this.

      Attack Items

      I decided to give all my attack items the same properties: High Speed LV3, Stable Effect 50%, two Critical LV3's and Spirit's Anger (from Element Core). You can choose other properties, but according to testing done by afreaknamedpete, properties like Force +XX% don't seem to work. Anyways, to get the properties onto most of these items, I suggest you use a Corundum since it's both a (Jewel) and (Precious Ore).

      Magic Square and Mirage Mirror: Both of these are timed items and will deal major damage over time. A total of three timed items can be in effect during battle, so these two plus God's Miracle Drug (with Time Power) will be the ones to use. The Mirage Mirror does a random bomb effect whenever it triggers including Magic Square, Black Eclipse and Exa-Bomb, but also Eis Bomb Ice, Lightning Stern and Divine Oracle. Once the timed effects have run out, make sure to use another item to get them back up.

      Black Eclipse and Exa-Bomb: These two items will be your direct damage items. After getting Magic Square and Mirage Mirror up and running, use these when you don't need any healing. Since Black Eclipse uses MP, you should use Exa-Bombs when Ayesha's MP is low.


      Play video content

      Joey Fatone says it's game if 'NSYNC and Backstreet Boys ever square off in a battle of the boy bands . and he thinks it wouldn't even be close.

      We got Joey out at LAX Monday and our camera guy asked him about the possibility of 'NSYNC and Backstreet battling it out on Verzuz, the Instagram Live pandemic phenomenon usually reserved for rappers. So far, it's seen showdowns between Timbaland et Swizz Beatz, Lil Jon et T-Douleur, et Snoop Dogg et DMX.

      Joey tells us how he really feels . he says 'NSYNC would win in a landslide no matter what.

      A potential Verzuz showdown would be a huge hit, but Joey says there are some huge hurdles before the two bands ever go toe-to-toe.

      Joey's giving 'NYSNC the edge, but he tells us why Backstreet could give them a run for their money, depending on the ground rules.


      30 of the Best, Craziest Things Ever Said in Iron Chef America's Kitchen Stadium

      It's no secret that the Iron Chef America judges have tasted just about everything. But they — and the viewers — have also heard it all too. Look back on the most-memorable quotes ever.

      "Whose cuisine will reign supreme?" — The Chairman

      This is the question on which all Iron Chef battles are based, and in many cases, the answers have left competitors in tears.

      "Allez! Cuisine!" — The Chairman

      Perhaps the two most-revered words ever uttered in Kitchen Stadium, "Allez! Cuisine!" literally translates to "Go! Kitchen!" This phrase marks the official beginning of every battle.

      "I say unto you in the words of my uncle." — The Chairman

      Second only to "Allez! Cuisine!" this powerful sentence said by the Chairman reminds all competitors of the longstanding tradition of Iron Chefdom.

      "I hate this." — Bobby Flay

      The stress was getting to him in the final moments of battle, and he nearly crumbled under pressure.

      "The secret to using the Secret Ingredient is knowing when not to use it." — Alex Guarnaschelli

      She uttered this wise phrase during Battle Jerky, but it would surely apply to any and all Secret Ingredients.

      "If you overwork this, I will kill you." — Geoffrey Zakarian

      When the Chairman unveiled his Culinary Curveball to be a human-powered bicycle that churns ice cream, Iron Chef Zakarian was forced to leave his ice cream base in someone else's hands. And the Iron Chef made sure the bicycle rider knew just how much this ice cream meant to him.

      "These guys are using everything but the oink." — Alton Brown

      Given that Alton said this during Battle Suckling Pig, we're taking it to be a good thing.

      "I have ice cream paranoia." — Alex Guarnaschelli

      From the looks of this soupy mess, we can see why, Iron Chef.

      "I can fix it. I'm an Iron Chef, for God's sake." — Alex Guarnaschelli

      We never doubted you, Alex.

      "Tick, tock. The Chairman wants his dinner." — Alex Guarnaschelli

      Leave it to the Chairman's newest Iron Chef to keep her team and her rival in check when it comes to the dwindling time left on the clock.

      "I'm getting too old for this s---." — Michael Symon

      We hope this was just the stress of battle talking, because we quite enjoy watching Michael showcase his stellar skills in Kitchen Stadium.

      "We are going to just bomb them with mascarpone so that they have no choice but to crown us victorious." — Alex Guarnaschelli

      If you ask us, this seems like a fine approach to Battle Mascarpone.

      "I'm purposely staying away from you, Kevin. You ask too many questions." — Chef Clark

      Challenger Chef Clark joked with Kevin Brauch about the floor reporter's interview tactics.

      "Chairman, it's time for these new kids on the block to take this boy band down." — Alex Guarnaschelli

      With one simple (and downright punny) sentence, Alex set up what would ultimately become an infamous battle of herself and Geoffrey against a team of Bobby and Michael.

      "You think Geoffrey was around at the first Thanksgiving?" — Michael Symon

      After Alex's "boy band" quip, Michael was sure to poke a little fun at one half of Team Zakarian-Guarnaschelli before the cooking began.

      "I'm going to have a heart attack." — Alex Guarnaschelli

      Each Iron Chef handles the stress of a battle differently, and now we know how Alex deals.

      "Lady with a baby." — Michael Symon

      Though he's not carrying an infant, Michael is cradling a precious turchetta, a holiday-worthy hybrid that ultimately wowed the judges.

      "I hate when there's, like, a minute left to go, and you're like, 'Oh, yeah, I still have to cook something.'" — Bobby Flay

      Spoken like a true battle-tested competitor, Iron Chef.

      "Bobby, please quit saying 'Oh, s---.'" — Michael Symon

      As the time slipped away in the team battle that saw Bobby and Michael working together, Bobby couldn't help but let a few curse words slip. But his buddy made sure to keep him in check.

      "C'mon. Let's get some smiling going. Through all that sweating, how about some top teeth?" — Alex Guarnaschelli

      Alex did her part to keep up the momentum in Kitchen Stadium.

      "Happy Halloween, b------." — Alex Guarnaschelli

      In a super-spooky Halloween battle, Alex flashed a sly grin as she worked on an element of her team's dish.

      "When in doubt, pressure cook it." — Challenger Vigneron

      Indeed, Chef Vigneron. With only 60 minutes to cook any and all massive proteins, a pressure cooker is a smart way to quickly tenderize meat.

      "Don't stress me." — Alex Guarnaschelli

      We wouldn't dare, Iron Chef.

      "Get out." — Michael Symon

      After his challenger Chef Fraser wowed the crowd by beginning battle sans sous chefs, Michael too kicked out his team. And with that, the first-ever one-on-one battle was underway.

      "Ow." — Bobby Flay

      It turns out that not even Iron Chefs have hands of steel, because when Bobby attempted to hold a piece of tuna just inches from the grill, he too felt the heat.

      "I hate this part so much." — Bobby Flay

      The anxiety, the commotion, the (inevitable) sweating — there's not much about the final moments of battle that isn't endlessly nerve-racking.

      "We're all about flavor on this side." — Bobby Flay

      Bobby said this during a battle with luxury Secret Ingredients, but we're pretty sure this sums up his Kitchen Strategy each and every time he competes.

      "I'm never eating trout again." — Alex Guarnaschelli

      She'd helped Iron Chef Zakarian break down countless trout, so it's no surprise that she was simply over the fish at this point.

      "This power couple may be out of the honeymoon phase." — Alton Brown

      The host made this observation after noticing a particularly heated exchange between Iron Chef Zakarian and his then-sous chef, Alex.

      "It brings out my sensitive side." — Michael Symon

      Michael said this in regard to the miniature popcorn popper during Battle Olive, and we have to agree with him.


      Voir la vidéo: Sonic Boom. Battle of the Boy Bands. Episode 48 (Janvier 2022).